5 juillet 2015

La jupe à poches

Le burda contenant cette jupe est dans mon armoire depuis 4 ans et malgré la photo ridicule du magazine, elle m'avait tapé dans l’œil, en le feuilletant, j'adore les jupes avec des poches.
Et puis le temps a passé, on se retrouve en juillet 2015, et après un déménagement...etc. c'était le genre de patron idéal pour me remettre à la couture.
j'avais un micro coupon de wax dans mon placard, qui avait un peu bavé, l'idéal pour en faire une toile.
On peut dire qu'elle fut vite cousue, comme elle devait être une toile, je n'ai même pas mis la fermeture éclair. De plus, le wax est vraiment un tissu agréable à coudre qui marque très bien les plis.
Pour les modifications, le modèle semblant taille haute, j'ai coupé la taille 42 que j'ai finalement rabotée de chaque coté. la prochaine est coupée en 42 sans marge.
Jupe burda juillet 2011
Wax d'un boui boui de la place des cocotiers 

Finalement, la toile s'est avérée portable et fut portée dans la foulée.



Merci Béryl pour les photos

Nouvelle Zélande #8 Le zoo

Nous avons passé notre dernière journée à Auckland et avons emmené les enfants au Zoo, il est de taille humaine mais nous n'avons pas pu, malheureusement, apercevoir de Kiwi.
 Mais nous avons vu des pingouins, des éléphants, des félins, des crocodiles, ainsi qu'une multitude d'oiseaux.
Louis est prêt à vous emmener en balade :-)
 et moi, je crois que je suis tombée amoureuse des suricates et du panda roux
 qui a l'air d'un vrai nounours

Nouvelle Zélande #7 Champaign Pool

La géothermie c'est fantastique, en tous cas moi j'ai adoré
des bassins de couleurs toutes différentes, des bulles  etc...



le bassin de l'huître et le bassin du diable, d'un vert irréel (plus ou moins coloré 
selon le taux d'arsenic présent)
Le cratère de l'enfer coloré par le souffre

et enfin la piscine de champagne ;-)
 mes photos ne rendent pas tous les dégradés de couleurs que mes yeux ont vus.

Mes parents et leurs petits enfants

4 juillet 2015

A la rencontre des fous austraux

Ma maman rêvait d'aller voir les fous austraux, nous sommes donc partis à leur rencontre. 
Tirés par un tracteur, nous avons eu en route une leçon de géologie. 
Après une petite randonnée pentue, nous sommes arrivés devant la colonie pour les admirer (pour l’anecdote :heureusement qu'il faisait frais, en été, l'odeur doit être intenable).

21 juin 2015

M'bo du bateau

 Oui, je n'ai pas su choisir, on reviens d'un we sur un ilot désert 

ils y en avait qui ne pouvaient pas accoster, et d'autres qui ne pouvaient plus repartir